\

Le Saint-Laurent – Guide de Découverte

Avril 2013 : Parution de Le Saint-Laurent : Guide de découverte

6 mois de travail, 40 jours de tournée avec la demoiselle, et voilà!

Guide de Découverte du St-Laurent

Communiqué de presse :

Le Saint-Laurent – Guide de découverte vous fera voyager dès les premières pages au fil du magnifique fleuve Saint-Laurent, depuis le lac Saint-François, en amont de Montréal, jusqu’à son immense golfe à l’extrême est du Canada, en passant par les nombreuses îles qui le parsèment, les régions, les villes et les villages du Québec qui le bordent.

À la fois guide pratique et beau livre inspirant, ce guide est d’abord un outil pratique pour se réapproprier le Saint-Laurent grâce à une multitude de suggestions d’activités nautiques et écotouristiques : croisières d’interprétation, kayak de mer, randonnée pédestre ou vélo en bordure du Saint-Laurent, parcours d’aventure, plongée sous-marine… Il renferme de plus des propositions de bonnes adresses, lieux d’hébergement et bonnes tables, pour mieux profiter de l’art de vivre qui anime les villages et les villes de son littoral.

Le Saint-Laurent – Guide de découverte est publié par Ulysse, en partenariat avec la Fondation David Suzuki, le Québec maritime et la Société de développement économique du Saint-Laurent (SODES). 

Publicités

Au fil de l’eau

Été 2012, 35 jours à parcourir le fleuve Saint-Laurent, ses berges et son monde, de Montréal à Natashquan, en passant par Percé et les Îles-de-la-Madeleine.

Voir la galerie

(Projet : Guide de découverte du Saint-Laurent, Guides de voyage Ulysse)

Camera Lucida

Novembre 2009 : Parution de Camera lucida: entretien avec Hugo Latulippe (Éditions La Peuplade)

de Thierry Ducharme

Cet ouvrage propose une rencontre avec le cinéaste Hugo Latulippe, figure de proue du nouveau cinéma documentaire au Québec, dont l’œuvre remet en question notre perception de la société et notre vie au quotidien. L’ouvrage vient éclairer les idées nouvelles qui animent la génération des nouveaux meneurs de pensée: ceux qui changent déjà le monde.

Je me sens beaucoup plus cinéaste compulsif, instinctif, que n’importe quoi. Je fais des films avec ce que je suis, avec ce que je sens, avec les outils que j’ai dans le cœur, dans le corps, dans la tête… H. Latulippe